Appel citoyen contre la « vaccination » des enfants et adolescents

NON À LA « VACCINATION » DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS : PROTÉGEONS-LES !

Selon l’Agence Nationale de Santé et du Médicament (ANSM) en France, le 4 juin 2021, ce sont 817 personnes qui sont mortes post injections « vaccins » déclarés en France. Ce qui est très inquiétant. Ces chiffres, sont sous évalués, car selon une étude de l’université de Harvard*, seuls 1% des effets indésirables des vaccins sont déclarés.

La létalité du Covid-19 est nulle pour les enfants, or, ces vaccins sont en phase d’essai et les risques d’effets secondaires potentiellement mortels ne sont pas nuls.

  • Nos enfants ne sont pas des cobayes. Protégeons-les !

Les enfants ont un organisme extrêmement sensible et sont en plein développement physiologique et hormonal.

Pourquoi les autorités insistent-elles pour injecter aux enfants des produits dont on connaît bien désormais certains risques ( AVC/ thromboses, myocardites, troubles de la coagulation et de la circulation sanguine…) et dont on ignore totalement les effets et risques à long terme?

  • Pourquoi faire courir des risques graves à nos enfants?

Le 15 juin 2021, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avait recommandé de ne pas vacciner les enfants.

Le 9 juin 2021, le Conseil Consultatif National d’Éthique (CCNE) avait également donné un avis défavorable à la vaccination des enfants.

Or en France, le gouvernement fait le contraire de cette nécessaire et minimale prudence, puisque la vaccination contre le Covid a commencé pour les mineurs de 12 à 17 ans depuis le 15 juin 2021.

93% des morts du covid, selon Santé publique France, ont plus de 65 ans, ont au moins une co-morbidité dans 65% des cas, et la moyenne d’âge des morts officiels du covid est de 84 ans. Si les adultes, les grands-parents sont vaccinés, selon la volonté des autorités, alors ils ne risquent plus d’être contaminés par le covid.

  • Alors pourquoi exposer nos enfants à tant de risques avec des injections expérimentales?

C’est pourquoi, nous, collectif de citoyens, exigeons des autorités sanitaires l’arrêt définitif et sans délai des injections expérimentales contre le covid aux enfants et adolescents et l’ouverture d’un débat public et d’un dialogue en urgence.

Nous, citoyens de tous horizons, interpelons les journalistes afin qu’ils exercent un véritable contre-pouvoir à la propagande massive de l’état diffusée à travers les médias et dans les établissements scolaires à l’attention des enseignants et des enfants. Cette propagande va à l’encontre des valeurs de l’école publique.

  • Les adultes ont le choix et peuvent s’informer. Pas les enfants : ils sont influençables.
  • Nous appelons d’urgence à une union citoyenne et toute la population à se mobiliser massivement pour la protection de nos enfants.
  • Dans l’urgence : Rassemblement à Paris, 
    • le mercredi 30 juin à 19H devant le ministère de la santé,  place Pierre Laroque 
  • ( métros Ecole Militaire ou St François Xavier )
  • – Mobilisation le samedi 28 août avant la rentrée. Rassemblement ou marche à Paris. suivez les réseaux !

Premiers signataires de l’appel :

Pierre Barnerias, Dr Denis Agret, Virginie de Araujo-Recchia, Brigitte Andres, Xavier Azalbert,  Nathalie Benoist, Valérie Bugault Benoît Carré, Joël Delgoulet, DERIVAUX Nathalie, Antoine Dinahet, Thierry Duvernoy, Marc Girardot, Jean-Pierre Ossard, Baker Guennoun, Sylvie Heyvaerts, Claudine Janik, Aline Kinkingnehun, Véronique Lambard, Milla Lazla, Sébastien Magnier, Christine Minière, Claude Minière, Nami Nitta, Christine Papazian, Michaël Papazian, Corinne Saulpic, Françoise Tissier, Sophie Tissier, Riwan Tromeur, Marilyn Videau , Dr Edouard Broussalian, Dr Louis Fouché, David Pliquet,  Sébastien Recchia, Dr Christine Spitz, Dr Violaine Guérin, Julien Di Gregorio, Dr Alexandra Henrion Caude, Alexandra Carrasco-Rahal, Nuria ITURRALDE, Michel Rosenzweig, Marymi Juton, Amina Laidi, PhD Mike Yeadon, Jean-Dominique Michel, Dr Claire Delval, Ariane Bilheran, Marymi Juton, Evelyne Tchamoglouyan, Jennifer Goffaux, Marilyn Videau, Dr Henri Kotobi, Christophe Decerf, Naïri Reiss, Marie-Noël Balet, Martine Aymé, Jeanne-Marie Chevallier,Alain Schollaert, Jean-Pierre Moreau, Caroline BOUFFARD, Jean-Baptiste Potier-Morel, Jean-Paul CODACCIONI, Jean-Pierre Ossard, Monique Walter, Me Nuria ITURRALDE, Oulena Magomedova, Marina Lesur, Patricia Folgado, Nadine Folgado, Sonia Amari, Sabine Perivola, Anne Ternet, Anne Guyonnard-Granotier, Dr Dominique Jaulmes, Monique Walter, Estelle Nadau, Dr Pierre Popowski, Isabelle Martin, …

  • Pour ajouter votre signature à la liste, envoyez un mail à : nonvaccinenfants@protonmail.com  

24 Comments on “Appel citoyen contre la « vaccination » des enfants et adolescents

  1. NON A LA VACCINATION DES ENFANTS
    NOS ENFANTS NE SONT PAS DES COBAYES GRATUITS DES LABORATOIRES
    LAISSEZ NOS ENFANTS TRANQUILLE

  2. Non pour la vaccination des enfants et jeunes
    Laissez nos enfants et jeunes tranquilles

  3. Madame, Monsieur,
    Je refuse catégoriquement que les enfants soient vaccinés, tout comme je refuse la vaccination obligatoire de toutes les personnes.
    C’est aux parents de décider pour leurs enfants,
    C’est à chaque personne de décider si elle veut ou non se faire vacciner.
    L’Etat n’a pas a décidé pour la population.
    Merci de prendre en considération ces demandes.
    Bien cordialement.
    Marie-Eudoxe de la Taille

  4. Nos enfants ne sont pas des cobayes. NON CATÉGORIQUE à la vaccination (si on peut appeler ça comme ça) et STOP à la mascarade!

  5. Oui aux soins – non aux vaxx expérimentaux
    Nos enfants ne sont pas des cobayes
    On ne joue pas à la roulette russe

  6. Je m’associe à cette démarche considérant la vaccination des enfants comme une complète hérésie qui les met en danger immédiat et à terme ainsi que la population toute entière.

  7. Je suis signataire.
    Vous pouvez inscrire mon nom.
    Merci à vous.

  8. Jusqu’à quand allons- nous accepter de nous soumettre aux décisions de ces dangereux dirigeants français?
    Comment pouvons -nous continuer à nous soumettre à aux décisions autoritaires pseudo-sécuritaires sans fondements?
    Notre devoir est de les arrêter ! Nos enfants ne sont pas leurs cobayes

  9. Quelle aberration et quel immense danger pour nos enfants et leur avenir ! Suis de tout cœur avec vous.

  10. Je signe cette pétition et la partage avec le plus grand nombre parce-que je suis totalement d’accord avec tout ce qui est écrit et que je refuse catégoriquement d’être une collabo ou complice de tout cela.

  11. De quelle nature sont fait les décisionnaires pour demander la vaccination d’enfants concernés par ce virus? Et dont le développement immunitaire n’est pas terminé ??
    Quels mobiles honteux? Quelle irresponsabilité ? Quelle mépris de l’enfance ! ! Honte à eux!!

  12. Traiton les malades !!! Ivermectin hydroxy et autre !!!!

  13. Je suis d’accord avec votre manifeste. Je souhaite être informée des suites, notamment des manifestations.

  14. Les enfants sont intouchables. Ils ne sont pas des cobayes.Ils doivent vivre et renforcer leur système immunitaire naturel.Non au port du masque. Non à la société sanitaire où la finalité de la médecine de soigner et non pas de nuire à la santé des gens sains se voit dévoyée.

  15. Bonjour,

    Au-delà, de leurs petits effets de « paroles » hystérico-financières et stériles, il n’est absolument pas question de laisser ces individus, continuer leur propagande pour sacrifier les enfants.
    Pour nous, c’est indubitablement « NON » !

  16. Pourquoi faire prendre le moindre risque aux enfants et ados alors qu’ils n’en ont pas (sauf exception rarissime) avec la maladie.
    Il faut rappeler sans cesse qu’il n’y a pas de surmortalité en 2020/2021 sauf pour nos anciens avec comorbidité et que l’on a refusé de soigner !!!
    Maladie somme toute bénigne si on la traite rapidement et les médications existes !
    Les enfants ne sont pas là pour une pseudo protection des papis…c’est le monde à l’envers .

  17. Ils ne faut rien lâcher face aux mal incarner par des suppôts de satan ils veutlent nous voler notre âme et celles de nos enfants, après nous avoir déjà tout spolier nos libertés notre culture, libertés d’expression et nous avoir diviser.
    Le combat sera éprouvant il faut se battre contre cette désinformation.
    Je suis apeurer de voir des personnes ingare ne sachant pas où se train se dirige.
    Ça réelle destination…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *