APPEL NATIONAL PARIS 11 Septembre – STOP ETAT URGENCE ET PASS SANITAIRE Marche solennelle « Tous En Blanc » avec nos soignants, nos pompiers, nos étudiants…

Le collectif de l’UNION CITOYENNE POUR LA LIBERTÉ Paris pour la liberté avec le Mouvement de défense des droits et libertés fondamentales, réunissant des collectifs de soignants, de pompiers, de professionnels de la santé de toute la France, vous appelle à venir participer massivement à la « Marche solennelle, citoyenne et pacifique, Tous en blanc » le samedi 11 Septembre à Paris.

Nous serons au départ du ministère de la santé dès 12h PLACE PIERRE LAROQUE. (Validé par la préfecture)

Le départ en cortège solennel et silencieux se fera en début d’après-midi.

Nos revendications communes avec les collectifs de soignants, de pompiers, de professionnels de santé soumis bien malgré eux à l’obligation vaccinale et au chantage infâme du gouvernement :

Pour la FIN de l’état d’urgence sanitaire injustifié : Abrogation de la loi du 31 mai 2021 et les décrets d’applications.

Contre le pass sanitaire : Abrogation de la loi du 5 Aout 2021 et des décrets instaurant le PASS SANITAIRE et les obligations vaccinales.

Stop à la discrimination.

Contre l’obligation vaccinale des soignants et de l’ensemble de la population,

Contre la campagne de vaccination des enfants et adolescents.

POUR une commission citoyenne et indépendante, de gestion scientifique du covid.

POUR laisser la liberté de prescrire et de soigner aux médecins en vertu du Serment d’Hippocrate.


Nous proposons tous les citoyens qui souhaitent s’engager à nous aider à signer avec nous la déclaration officielle de la manifestation en préfecture.

Tous co-déclarants = tous leaders et citoyens actifs selon nos droits constitutionnels.

Pour une meilleure organisation et l’amplification de la résistance face à la dictature sanitaire.

En remplissant ce formulaire, vous signez avec nous la déclaration de la manifestation officielle à la préfecture de police de Paris, qui est en cours de négociation.
Vous vous engagez à être présent le jour J et à aider à l’organisation, et ainsi à amplifier le mouvement légal, irréprochable et pacifique.

=> Le 11 septembre, nous marcherons au départ de la place Pierre Laroque devant le ministère de la santé validé par la préfecture, rendez-vous à partir 12H, nous marcherons tous ensemble (parcours en cours de négociation) pour stopper le PASS sanitaire,  l’obligation vaccinale, l’état d’urgence sanitaire anti-démocratique, et la campagne de vaccination des enfants et adolescents. Exigeons ensemble l’accès aux soins pour tous avec des traitements précoces, la transparence dans la gestion du covid et le débat démocratique.

 ! Attention !

Si vous remplissez et signez ce formulaire, vous vous engagez à être officiellement parmi les déclarants et donc organisateurs. 

Vous vous engagez à venir le jour de la manifestation, et à participer activement à la préparation et à l’organisation. 

Nous proposons aux signataires de la présente déclaration le jour J, de porter un brassard vert afin d’être identifiés comme « organisateurs » en étant nombreux, nous sommes plus forts face aux autorités pour affirmer et faire respecter notre droit fondamental de manifester. C’est aux organisateurs de mener le cortège et non à la police, et bien que nous soyons en conflit permanent avec le préfet quant aux lieux qu’il daigne nous autoriser, nous n’avons aucun problème de violence policière sur nos cortèges, les polciers sont à notre service comme le veut la loi.


– Pour signer la déclaration, pas besoin de se déplacer, il suffit de remplir ce formulaire créé par le collectif. Nous enverrons ensuite la liste des personnes organisatrices signataires du présent formulaire à la préfecture de police de Paris la veille de la manifestation.

A savoir : en droit français, la responsabilité pénale individuelle prime sur toute autre. Ainsi, tout débordement ou dégradation impute à la responsabilité de l’auteur. Rien ne peut nous être reproché.

Nous comptons sur vous pour diffuser ce formulaire et cet appel à aider au bon déroulement le jour J, sans aucune casse ni dégradations, ni confrontations avec les forces de l’ordre.

NON au PASS SANITAIRE, nous voulons circuler librement sans contrôle et pistage numérique des citoyens par l’Etat. « Notre liberté n’est pas à flasher ! » 

NON à la censure des médecins et scientifiques indépendants.
OUI à liberté et à la vérité sur la crise Covid.

Stoppons ce gouvernement et la coalition mafieuse au sein de nos institutions, qui veulent instaurer le contrôle bio-numériques de tous les citoyens et imposer une vaccination coercitive dont on ne connait pas les effets néfastes à long terme.
Nous affirmons qu’une autre gestion du covid est possible, transparente et démocratique, notamment en proposant des traitements précoces, un suivi des malades et en donnant les moyens nécessaires aux soignants.

Notre collectif « Paris pour la liberté » grandit et devient l’Union Citoyenne pour la Liberté, d’une envergure nationale, néanmoins nos outils de communications étant créés pour l’instant sous le nom « Paris pour la liberté », pris dans l’urgence, ils restent nos moyens de communication. Nous sommes en train de gérer la migration vers Union citoyenne pouor la liberté… petit à petit, merci de vootre patience. 

Le collectif Paris pour la liberté, coordonné par Sophie Tissier, s’est co-fondé le 20 mars lors d’un premier rassemblement, avec de simples citoyens et de nombreux collectifs et associations (Force jaune, Réinfocovid, Parents 2021, Reaction19, Réseaux de Solidarité Active, des médecins du collectif « Laissons les prescrire », La ligue nationale pour la liberté des vaccinations, le EFVV European Forum For Vaccine Vigilance, Police For Freedom, Touche Pas à mon Intermittent.e, Stop Corruption, Pas touche à mon ADN, Le collectif Carton Jaune, Nous les gens, Bon sens, Pierre Barnérias et l’équipe de « Hold Up » son film documentaire, la généticienne Alexnadra Henrion-Caude, l’artiste Ingrid Courrèges, le docteur Denis Agret…
Nous prônons l’union de tous les collectifs et organisations qui luttent contre le pass sanitaire, et les restrictions de liberté de façon apartisane, sans « politique politicienne » ni calcul électoraliste. 

Afin de garantir une bonne organisation nous proposons à toutes les personnes volontaires d’être co-déclarants de la manifestation en préfecture en remplissant ce formulaire.

La législation française oblige en effet tout citoyen souhaitant organiser une manifestation à la déclarer auprès des services de police et à les informer des modalités de l’événement 72h à l’avance.
Officiellement et légalement les déclarants ont la police à leur service afin de garantir la sécurité des manifestants. C’est dans ce rôle là que nous voulons les voir dévoués. En étant organisés et pacifiques cela fonctionne et nous n’avons aucune infiltration de casseurs, comme l’ont fait les Gilets jaunes Decla Ta Manif devenu « Force Jaune » lors de nombreuses manifestations parisiennes dès l’acte 8, censurées dans les médias.

Ainsi, en étant le plus nombreux possible à signer les déclarations, nous sommes nombreux à protéger notre mobilisation, et à diriger les opérations.
« Pas de violence, pas de casse, mais des revendications » 

Ne laissons au pouvoir aucune prise sur nous : La violence est le meilleur allié de l’état, et c’est l’outil de gouvernance du gouvernement qui a durement réprimé les gilets jaunes pour l’exemple lors de manifs sauvages ou récupérées. Pousser à la radicalisation des mouvements est une stratégie classique du pouvoir afin de rendre la répression légitime aux yeux de l’opinion et largement relayée par les médias. Tout élan citoyen de contestation est ainsi tué dans l’oeuf. 

Refusons le jeu des provocations envers la police, et les casses inutiles. Affirmons publiquement le caractère pacifique de notre mobilisation « Tous en blanc » afin de protéger la mobilisation historique contre le pass sanitaire et l’obligation vaccinale et de parvenir à la victoire.

Mesures sanitaires obligatoires :

En tant qu’organisateurs nous sommes tenus par la loi d’informer les manifestants des mesures sanitaires obligatoires, au risque sinon de voir annuler la manifestation par le préfet à tout instant.
Il nous sera difficile de respecter « un mètre de distanciation sociale » et vue l’obligation par décret… nous devrons rappeler le port du masque et tenir à disposition du gel hydroalcoolique, bien que nous contestions ces mesures, sinon la manifestation pourrait être interdite … et ils n’attendent que ça !

Hauts les coeurs !
Pour la résistance citoyenne apartisane, pour la liberté, la vérité et la démocratie !

Lien du formulaire(vous pouvez encore signez le formulaire jusqu’à vendredi soir!) : https://framaforms.org/appel-national-paris-11-septembre-stop-etat-urgence-et-pass-sanitaire-marche-tous-en-blanc-avec-nos

suivez nos reseaux :

– Site internet  : https://parispourlaliberte.fr/index.php/manifeste-union-citoyenne-pour-la-liberte/

– Twitter : @paris_liberte : https://twitter.com/union_liberte

– page facebook : https://www.facebook.com/parispourlaliberte

– Insta : @parispourlaliberte https://instagram.com/parispourlaliberte?igshid=1qrcxgbsaqz5y

– notre Chaine telegram : https://t.me/Parispourlaliberte

Et pour un soutien financier indispensable voici le lien vers la Cagnotte en ligne :
https://www.paypal.com/pools/c/8zyVk5OKKF?fbclid=IwAR0RtsbvmYOwKO9AxUgUmQ3cOcF2UCEuAz2uYmPW83JJuRYVdk8I2k4ZweY

Rejet de la requête en référé liberté : manif 4 septembre rdv place du 8 nov 1942 sur ordre du petit préfet.

Encore une fois la justice est aux ordres du gouvernement et n’est pas garante de la liberté de manifester !

Avec des arguments toujours plus fallacieux le préfet a donc interdit le départ de notre manifestation depuis la place du Châtelet. Vous pouvez lire ci dessous la décision du juge qui impose donc d’aller marcher au départ de la place du 8 nov 1942 très loin de la place du Châtelet que nous avions au départ déclarée.

Marche citoyenne Tous en Blanc Samedi 4 septembre

COMME ON NE SAIT PAS ENCORE SI ON A GAGNÉ OU PAS le référé Liberté pour défendre notre droit de manifester… ON VA TOUS À CHÂTELET ATTENDRE la réponse et selon la décision : soit on gagne et on reste ! soit on perd et on ira place du 8 nov 1942 au métro poissonnière.

On continue de se mobiliser pour défendre nos libertés bafouées, nous exigeons l’abrogation de la loi du 5 août 2021 établissant le Pass Sanitaire de la honte et l’obligation de vaccination. Ainsi que l’abrogation de la loi du 31 mai 2021 qui prolonge l’état d’urgence sanitaire anti-démocratique.

Tous unis tous en blanc en citoyens pacifiques avec les soignants les pompiers les étudiants les parents les personnels de santé…

EncoreUn arrêté d’interdiction !

Le préfet aux ordres du gouvernement observe la montée en puissance de notre mobilisation et tente de nous empêcher de manifester au départ de Châtelet. Il veut nous imposer un départ de la place du 8 novembre 1942 (angle rue du Faubourg Poissonnière et rue Lafayette)

Nous avons lancé une requête en référé liberté pour dénoncer cette obstruction arbitraire de notre droit incontestable de manifester où nous le souhaitons. Ces manœuvres s’appuient sur un amalgame systématique de nos manifestations pacifiques avec celles virulentes et radicales qui terminent en confrontation avec les forces de l’ordre. Ainsi le prétexte est tout trouvé pour nous empêcher de manifester. Par ailleurs le manque de coordination avec les autres déclarants pacifiques joue en notre défaveur.

Donc pour ce samedi 4 septembre :

Soit nous gagnons au tribunal et le départ sera de place du Châtelet. Rdv 12h pour un départ 13h.

Soit nous perdons et nous serons obligés de partir de la place du 8 novembre 1942, selon la volonté du petit préfet.

Nous aurons le délibéré et la décision du tribunal dans la matinée. Nous vous tiendrons au courant sur ce site et les réseaux sociaux. Quoiqu’il arrive nous serons dans la rue! Et prenez des victuailles et de quoi faire un pic nic sur le chemin.

Tout ces stratagèmes démontrent à quel point nous sommes sur le bon chemin vers un grand mouvement citoyen apte à contrer les plans liberticides du gouvernement.

Haut les cœurs !

Stop Pass et état d’urgence sanitaire : Appel à manifester samedi 4 Septembre

RDV 12h PLACE DU CHÂTELET départ à 13H puis BANQUET LIBERTÉ sur la rue !!

Le collectif de l’UNION CITOYENNE POUR LA LIBERTÉ Paris pour la liberté vous propose de suivre la voie légaliste et d’être co-déclarants de la  « Marche nationale citoyenne et pacifique, Tous en blanc » le 4 Septembre à Paris.
Tous co-déclarants = tous leaders et citoyens actifs selon nos droits constitutionnels. 

Suivez ce lien vers le formulaire : https://framaforms.org/paris-4-septembre-non-au-pass-sanitaire-marche-citoyenne-tous-en-blanc-avec-nos-soignants-formulaire

Pour une meilleure organisation et l’amplification de la résistance face à la dictature sanitaire.

En remplissant ce formulaire, vous signez avec nous la déclaration de la manifestation officielle à la préfecture de police de Paris, vous vous engagez à être présent le jour j. et à aider l’organisation, et ainsi à amplifier le mouvement légal, irréprochable et pacifique.

=> Le 4 septembre, au départ de la place du Chatelet, marcherons tous ensemble (parcours en cours de négociation) pour stopper le PASS sanitaire,  l’obligation vaccinale, l’état d’urgence sanitaire anti-démocratique, et la campagne de vaccination des enfants et adolescents. Exigeons ensemble l’accès aux soins pour tous avec des traitements précoces, la transparence dans la gestion du covid et le débat démocratique.

 ! Attention !

Si vous remplissez et signez ce formulaire, vous vous engagez à être officiellement parmi les déclarants et donc organisateurs. 

Vous vous engagez à venir le jour de la manifestation, et à participer activement à la préparation et à l’organisation. 

Nous proposons aux signataires de la présente déclaration le jour J, de porter un brassard vert afin d’être identifiés comme « organisateurs » en étant nombreux, nous sommes plus forts face aux autorités pour affirmer et faire respecter notre droit fondamental de manifester. C’est aux organisateurs de mener le cortège et non à la police, et bien que nous soyons en conflit permanent avec le préfet quant aux lieux qu’il daigne nous autoriser, nous n’avons aucun problème de violence policière sur nos cortèges, les polciers sont à notre service comme le veut la loi.


– Pour signer la déclaration, pas besoin de se déplacer, il suffit de remplir ce formulaire créé par le collectif. Nous enverrons ensuite la liste des personnes organisatrices signataires du présent formulaire à la préfecture de police de Paris la veille de la manifestation.

A savoir : en droit français, la responsabilité pénale individuelle prime sur toute autre. Ainsi, tout débordement ou dégradation impute à la responsabilité de l’auteur. Rien ne peut nous être reproché.

Nous comptons sur vous pour diffuser ce formulaire et cet appel à aider au bon déroulement le jour J, sans aucune casse ni dégradations, ni confrontations avec les forces de l’ordre.

NON au PASS SANITAIRE, nous voulons circuler librement sans contrôle et pistage numérique des citoyens par l’Etat. « Notre liberté n’est pas à flasher ! » 

NON à la censure des médecins et scientifiques indépendants.
OUI à liberté et à la vérité sur la crise Covid.

Stoppons ce gouvernement et la coalition mafieuse au sein de nos institutions, qui veulent instaurer le contrôle bio-numériques de tous les citoyens et imposer une vaccination coercitive dont on ne connait pas les effets néfastes à long terme.
Nous affirmons qu’une autre gestion du covid est possible, transparente et démocratique, notamment en proposant des traitements précoces, un suivi des malades et en donnant les moyens nécessaires aux soignants.

Notre collectif « Paris pour la liberté » grandit et devient l’Union Citoyenne pour la Liberté, d’une envergure nationale, néanmoins nos outils de communications étant créés pour l’instant sous le nom « Paris pour la liberté », pris dans l’urgence, ils restent nos moyens de communication. 

Le collectif Paris pour la liberté, coordonné par Sophie Tissier, s’est co-fondé le 20 mars lors d’un premier rassemblement, avec de simples citoyens et de nombreux collectifs et associations (Force jaune, Réinfocovid, Parents 2021, Reaction19, Réseaux de Solidarité Active, des médecins du collectif « Laissons les prescrire », La ligue nationale pour la liberté des vaccinations, le EFVV European Forum For Vaccine Vigilance, Police For Freedom, Touche Pas à mon Intermittent.e, Stop Corruption, Pas touche à mon ADN, Le collectif Carton Jaune, Nous les gens, Bon sens, Pierre Barnérias et l’équipe de « Hold Up » son film documentaire, l’artiste Ingrid Courrèges, le docteur Denis Agret…
Nous prônons l’union de tous les collectifs et organisations qui luttent contre le pass sanitaire, et les restrictions de liberté de façon apartisane, sans « politique politicienne » ni calcul électoraliste. 

Afin de garantir une bonne organisation nous proposons à toutes les personnes volontaires d’être co-déclarants de la manifestation en préfecture en remplissant ce formulaire.

La législation française oblige en effet tout citoyen souhaitant organiser une manifestation à la déclarer auprès des services de police et à les informer des modalités de l’événement 72h à l’avance.
Officiellement et légalement les déclarants ont la police à leur service afin de garantir la sécurité des manifestants. C’est dans ce rôle là que nous voulons les voir dévoués. En étant organisés et pacifiques cela fonctionne et nous n’avons aucune infiltration de casseurs, comme l’ont fait les Gilets jaunes Decla Ta Manif devenu « Force Jaune » lors de nombreuses manifestations parisiennes dès l’acte 8, censurées dans les médias.

Ainsi, en étant le plus nombreux possible à signer les déclarations, nous sommes nombreux à protéger notre mobilisation, et à diriger les opérations.
« Pas de violence, pas de casse, mais des revendications » 

Ne laissons au pouvoir aucune prise sur nous : La violence est le meilleur allié de l’état, et c’est l’outil de gouvernance du gouvernement qui a durement réprimé les gilets jaunes pour l’exemple lors de manifs sauvages ou récupérées. Pousser à la radicalisation des mouvements est une stratégie classique du pouvoir afin de rendre la répression légitime aux yeux de l’opinion et largement relayée par les médias. Tout élan citoyen de contestation est ainsi tué dans l’oeuf. 

Refusons le jeu des provocations envers la police, et les casses inutiles. Affirmons publiquement le caractère pacifique de notre mobilisation « Tous en blanc » afin de protéger la mobilisation historique contre le pass sanitaire et l’obligation vaccinale et de parvenir à la victoire.

Mesures sanitaires obligatoires :

En tant qu’organisateurs nous sommes tenus par la loi d’informer les manifestants des mesures sanitaires obligatoires, au risque sinon de voir annuler la manifestation par le préfet à tout instant.
Il nous sera difficile de respecter « un mètre de distanciation sociale » et vue l’obligation par décret… nous devrons rappeler le port du masque et tenir à disposition du gel hydroalcoolique, bien que nous contestions ces mesures, sinon la manifestation pourrait être interdite … et ils n’attendent que ça !

Hauts les coeurs !
Pour la résistance citoyenne apartisane, pour la liberté, la vérité et la démocratie !

suivez nos reseaux :

– Site internet  : https://parispourlaliberte.fr/index.php/manifeste-union-citoyenne-pour-la-liberte/

– Twitter : @paris_liberte : https://twitter.com/paris_liberte

– page facebook : https://www.facebook.com/parispourlaliberte

– Insta : @parispourlaliberte https://instagram.com/parispourlaliberte?igshid=1qrcxgbsaqz5y

– notre Chaine telegram : https://t.me/Parispourlaliberte

Et pour un soutien financier indispensable voici le lien vers la Cagnotte en ligne :
https://www.paypal.com/pools/c/8zyVk5OKKF?fbclid=IwAR0RtsbvmYOwKO9AxUgUmQ3cOcF2UCEuAz2uYmPW83JJuRYVdk8I2k4ZweY

#Manif28Aout TOUS EN BLANC – STOP AU PASS DE LA HONTE 12h Denfert Rochereau jusqu’à Duroc

Pour la énième fois nous serons dans la rue ce samedi 28 août pour défendre nos droits fondamentaux et nos libertés !

Au départ de La place Denfert Rochereau à 12h (départ en cortège 14:30) pour marcher jusqu’à DUROC pacifiquement TOUS EN BLANC avec nos soignants et également, les pompiers, les fonctionnaires, les travailleurs, les étudiants et tous ceux et celles qui subissent de plein fouet la crise sociale et l’obligation vaccinale Covid.
Le parcours : Place Denfert puis Boulevard Raspail, du Montparnasse et Duroc. Dispersion à 19h selon la volonté du préfet…

Nous dénonçons ce pass sanitaire injustifiable, qui dynamite la cohésion sociale et instaure un contrôle massif de l’Etat sur les citoyens, et cette coercition à vacciner mise en place par le gouvernement. Macron et ses sbires, pris d’une « lubie vaccinale » guidée par l’avidité et la corruption et qui relève d’une manipulation par la peur et un total délire psychotique devenu collectif.

Nous irons jusqu’au retrait des lois du 31 mai et du 5 aout

La crise Covid est belle et bien terminée, la seule 4ème vague qui tienne est celle du peuple libre et souverain qui descend dans la rue tous les samedis, de plus en plus massive et déterminée à tenir le haut du pavé jusqu’au retrait des lois qui ont instauré le pass sanitaire et l’état d’urgence sanitaire anti-démocratique.

« Macron ! réveille-toi ! Ton pass on n’en veut pas! L’histoire te jugera! »

« Le pass ne passera pas ! La liberté n’est pas à flasher »

Tous unis encore une fois avec cette manifestation organisée par 35 citoyens apartisans qui ont collectivement signé la déclaration officielle en préfecture afin de garantir la bonne tenue du cortège pacifique sans heurts ni dégradation, et d’assurer un rapport de force face à l’administration.

Le préfet interdit d’aller au ministère et le sit-in aux invalides

Nous espérions pouvoir faire un sit-in de quelques heures après la marche, mais le préfet en a décidé autrement et nous a interdit la fin du parcours (voir ci-dessous) ses arguments reposent sur les violences qui ont été commises lors de précédentes manifestations que nous n’avions pas organisées. c’est pour ces raisons que nous clamons que seule une organisation pacifique et citoyenne pourra gagner et pérenniser le mouvement pour nous laisser manifester où nous le souhaitons. Nous comptons sur vous tous pour nous aider à garantir ce caractère pacifique sans aucun heurt, débordement ni provocation inutiles envers la police.
Malgré tout, nous pourrons échanger nous relier et continuer d’amplifier ce beau mouvement citoyen historique pour la liberté.

HAUT LES CŒURS !

Sophie Tissier, coordinatrice avec l’équipe et les co-déclarants :  Nathalie Benoist, Sylvie Heyvaerts, Patricia Aujard , Amina Laidi , Sabrina Tarabit , Aouane Kakou, Marc Moulin, Myriam Kapek, Thierry Duvernoy, Florence Wacrenier, Rebecca Pinaud, Victor Alda Cazaud, Laura Bogani, Denis Agret, Claire Claudel, Magali Mahu, Léa Cassagne, Yann Guyomard, Yves Chevalier, Xavier Balthazart, Stéphane Davrichewy , Swinnen Patrick, Sidonie Tronc, Assaraf Roland, Guennoun Baker, Nicolas Godon, Julien Proult, Gregory Kirschhoffer, Françoise Pichon, Maurice Baruchel, Louiza Tatou, Nader Kayali.

Manifestation Marche pacifique Tous en blanc contre le Pass Sanitaire et l’obligation vaccinale

Rdv 13h place du Châtelet pour aller au Sénat

Marche pacifique déclarée par le collectif Paris pour la Liberté ! Tous co déclarants tous leaders.

Soyons unis en simples citoyens indépendants des partis et officines militantes et politiques.

Exigeons la transparence sur toute la gestion du Covid, la fin de l’état d’urgence sanitaire illégitime illégal et totalement injustifié.

Non au Pass Sanitaire qui instaure un contrôle permanent des personnes et crée une tension entre les populations. Non à la ségrégation sanitaire ! Nos corps nous appartiennent et nous en sommes les seuls garants.

Non à l’obligation vaccinale d’injections expérimentales dont les protocoles sanitaires sont douteux et le fruit d’une mafia politique médiatique et industrielle. Nous exigeons la démocratie pour gérer ce virus tel un phénomène naturel et non un « ennemi de guerre » tel que l’a décrété Emmanuel Macron.

Nous citoyens unis du collectif Paris pour la liberté, avec toutes les associations et mouvements qui le composent, sommes déterminés depuis octobre 2020 à organiser de grandes manifestations citoyennes pour stopper ce gouvernement de façon pacifique légale et démocratique. Nous exigeons l’arrêt immédiat du pass et de l’état d’urgence sanitaire. Un moratoire ou commission citoyenne indépendante doit être mis en place au plus vite.

Hauts les cœurs suivez-nous aussi sur nos réseaux et telegram Paris pour la liberté #Covid1984 https://t.me/Parispourlaliberte

Récépissé de déclaration de manif officiel

28 Août 2021 : Marche citoyenne pacifique TOUS EN BLANC contre le pass sanitaire

Le collectif Paris pour la liberté vous propose d’être co-déclarants de la  « Marche nationale citoyenne et pacifique, Tous en blanc » le 28 Août à Paris.
Tous co-déclarants = tous leaders et citoyens actifs selon nos droits constitutionnels. 

Pour une meilleure organisation et l’amplification de la résistance face à la dictature sanitaire.

En remplissant ce formulaire, vous signez avec nous la déclaration de la manifestation officielle à la préfecture de police de Paris, et ainsi amplifiez le mouvement légal, irréprochable et pacifique.

https://framaforms.org/appel-national-a-paris-28-aout-contre-le-pass-sanitaire-marche-citoyenne-tous-en-blanc-avec-nos

=> Le 28 Aout, au départ de la place Denfert Rochereau, marchons tous ensemble jusqu’au ministère de la Santé pour stopper l’application du PASS sanitaire, de l’obligation vaccinale, de l’état d’urgence sanitaire anti-démocratique. Exigeons ensemble la transparence dans la gestion du covid et le débat démocratique.

 ! Attention !

Si vous remplissez et signez ce formulaire, vous vous engagez à être officiellement parmi les déclarants et donc organisateurs. 

Vous vous engagez à venir le jour de la manifestation, et à participer activement à la préparation et à l’organisation. 

Nous proposons aux signataires de la présente déclaration le jour J, de porter un brassard vert afin d’être identifiés comme « organisateurs » en étant nombreux, nous sommes plus forts face aux autorités pour affirmer et faire respecter notre droit fondamental de manifester. C’est aux organisateurs de mener le cortège et non à la police.

– Pour signer la déclaration, pas besoin de se déplacer, il suffit de remplir ce formulaire créé par le collectif. Nous enverrons ensuite la liste des personnes organisatrices signataires du présent formulaire à la préfecture de police de Paris la veille de la manifestation.

A savoir : en droit français, la responsabilité pénale individuelle prime sur toute autre. Ainsi, tout débordement ou dégradation impute à la responsabilité de l’auteur. Rien ne peut nous être reproché.

Nous comptons sur vous pour diffuser ce formulaire et cet appel à aider au bon déroulement le jour J, sans aucune casse ni dégradations, ni confrontations avec les forces de l’ordre.

NON au PASS SANITAIRE, nous voulons circuler librement sans contrôle et pistage numérique des citoyens par l’Etat. « Notre liberté n’est pas à flasher ! » 

NON à la censure des médecins et scientifiques indépendants.
OUI à liberté et à la vérité sur la crise Covid.

Stoppons ce gouvernement et la coalition mafieuse au sein de nos institutions, qui veulent instaurer le contrôle bio-numériques de tous les citoyens et imposer une vaccination coercitive dont on ne connait pas les effets néfastes à long terme.
Nous affirmons qu’une autre gestion du covid est possible, transparente et démocratique, notamment en proposant des traitements précoces, un suivi des malades et en donnant les moyens nécessaires aux soignants.

Notre collectif « Paris pour la liberté » grandit et devient l’Union Citoyenne pour la Liberté, d’une envergure nationale, néanmoins nos outils de communications étant créés pour l’instant sous le nom « Paris pour la liberté », pris dans l’urgence, ils restent nos moyens de communication. 

Le collectif Paris pour la liberté, coordonné par Sophie Tissier, s’est co-fondé le 20 mars lors d’un premier rassemblement, avec de simples citoyens et de nombreux collectifs et associations (Force jaune, Réinfocovid, Parents 2021, Reaction19, Réseaux de Solidarité Active, des médecins du collectif « Laissons les prescrire », La ligue nationale pour la liberté des vaccinations, le EFVV European Forum For Vaccine Vigilance, Police For Freedom, Touche Pas à mon Intermittent.e, Stop Corruption, Pas touche à mon ADN, Le collectif Carton Jaune, Nous les gens, Bon sens, Pierre Barnérias et l’équipe de « Hold Up » son film documentaire, l’artiste Ingrid Courrèges, le docteur Denis Agret…
Nous prônons l’union de tous les collectifs et organisations qui luttent contre le pass sanitaire, et les restrictions de liberté de façon apartisane, sans « politique politicienne » ni calcul électoraliste. 

Afin de garantir une bonne organisation nous proposons à toutes les personnes volontaires d’être co-déclarants de la manifestation en préfecture en remplissant ce formulaire.

La législation française oblige en effet tout citoyen souhaitant organiser une manifestation à la déclarer auprès des services de police et à les informer des modalités de l’événement 72h à l’avance.
Officiellement et légalement les déclarants ont la police à leur service afin de garantir la sécurité des manifestants. C’est dans ce rôle là que nous voulons les voir dévoués. En étant organisés et pacifiques cela fonctionne et nous n’avons aucune infiltration de casseurs, comme l’ont fait les Gilets jaunes Decla Ta Manif devenu « Force Jaune » lors de nombreuses manifestations parisiennes dès l’acte 8, censurées dans les médias.

Ainsi, en étant le plus nombreux possible à signer les déclarations, nous sommes nombreux à protéger notre mobilisation, et à diriger les opérations.
« Pas de violence, pas de casse, mais des revendications » 

Ne laissons au pouvoir aucune prise sur nous : La violence est le meilleur allié de l’état, et c’est l’outil de gouvernance du gouvernement qui a durement réprimé les gilets jaunes pour l’exemple lors de manifs sauvages ou récupérées. Pousser à la radicalisation des mouvements est une stratégie classique du pouvoir afin de rendre la répression légitime aux yeux de l’opinion et largement relayée par les médias. Tout élan citoyen de contestation est ainsi tué dans l’oeuf. 

Refusons le jeu des provocations envers la police, et les casses inutiles. Affirmons publiquement le caractère pacifique de notre mobilisation « Tous en blanc » afin de protéger la mobilisation historique contre le pass sanitaire et l’obligation vaccinale et de parvenir à la victoire.

Mesures sanitaires obligatoires :

En tant qu’organisateurs nous sommes tenus par la loi d’informer les manifestants des mesures sanitaires obligatoires, au risque sinon de voir annuler la manifestation par le préfet à tout instant.
Il nous sera difficile de respecter « un mètre de distanciation sociale » et vue l’obligation par décret… nous devrons rappeler le port du masque et tenir à disposition du gel hydroalcoolique, bien que nous contestions ces mesures, sinon la manifestation pourrait être interdite … et ils n’attendent que ça !

Hauts les coeurs !
Pour la résistance citoyenne apartisane, pour la liberté, la vérité et la démocratie !

Appel citoyen contre la « vaccination » des enfants et adolescents

NON À LA « VACCINATION » DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS : PROTÉGEONS-LES !

Selon l’Agence Nationale de Santé et du Médicament (ANSM) en France, le 4 juin 2021, ce sont 817 personnes qui sont mortes post injections « vaccins » déclarés en France. Ce qui est très inquiétant. Ces chiffres, sont sous évalués, car selon une étude de l’université de Harvard*, seuls 1% des effets indésirables des vaccins sont déclarés.

La létalité du Covid-19 est nulle pour les enfants, or, ces vaccins sont en phase d’essai et les risques d’effets secondaires potentiellement mortels ne sont pas nuls.

  • Nos enfants ne sont pas des cobayes. Protégeons-les !

Les enfants ont un organisme extrêmement sensible et sont en plein développement physiologique et hormonal.

Pourquoi les autorités insistent-elles pour injecter aux enfants des produits dont on connaît bien désormais certains risques ( AVC/ thromboses, myocardites, troubles de la coagulation et de la circulation sanguine…) et dont on ignore totalement les effets et risques à long terme?

  • Pourquoi faire courir des risques graves à nos enfants?

Le 15 juin 2021, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avait recommandé de ne pas vacciner les enfants.

Le 9 juin 2021, le Conseil Consultatif National d’Éthique (CCNE) avait également donné un avis défavorable à la vaccination des enfants.

Or en France, le gouvernement fait le contraire de cette nécessaire et minimale prudence, puisque la vaccination contre le Covid a commencé pour les mineurs de 12 à 17 ans depuis le 15 juin 2021.

93% des morts du covid, selon Santé publique France, ont plus de 65 ans, ont au moins une co-morbidité dans 65% des cas, et la moyenne d’âge des morts officiels du covid est de 84 ans. Si les adultes, les grands-parents sont vaccinés, selon la volonté des autorités, alors ils ne risquent plus d’être contaminés par le covid.

  • Alors pourquoi exposer nos enfants à tant de risques avec des injections expérimentales?

C’est pourquoi, nous, collectif de citoyens, exigeons des autorités sanitaires l’arrêt définitif et sans délai des injections expérimentales contre le covid aux enfants et adolescents et l’ouverture d’un débat public et d’un dialogue en urgence.

Nous, citoyens de tous horizons, interpelons les journalistes afin qu’ils exercent un véritable contre-pouvoir à la propagande massive de l’état diffusée à travers les médias et dans les établissements scolaires à l’attention des enseignants et des enfants. Cette propagande va à l’encontre des valeurs de l’école publique.

  • Les adultes ont le choix et peuvent s’informer. Pas les enfants : ils sont influençables.
  • Nous appelons d’urgence à une union citoyenne et toute la population à se mobiliser massivement pour la protection de nos enfants.

« L’urgence du moment est de rassembler nos forces vers un objectif commun, sauver l’État de Droit et les valeurs démocratiques associées pour faire barrage à l’avènement d’un monde désocialisé, déshumanisé, vacciné, numérisé. L’enchainement des scandales sanitaires mis en évidence pendant cette crise nous oblige à redoubler de vigilance et à continuer notre combat pour la liberté de choisir. »

Image

Premiers signataires de l’appel :

  1. Pierre Barnérias, Me Virginie de Araujo-Recchia, Brigitte Andres, Xavier Azalbert, Dr Denis Agret Nathalie Benoist, Me Valérie Bugault, Benoît Carré, Joël Delgoulet, Nathalie Derivaux (sage-femme), Antoine Dinahet, Thierry Duvernoy, Marc Girardot, Jean-Pierre Ossard, Baker Guennoun, Sylvie Heyvaerts, Claudine Janik, Aline Kinkingnehun, Véronique Lambard, Milla Lazla, Sébastien Magnier, Christine Minière, Claude Minière, Nami Nitta, Christine Papazian, Michaël Papazian, Corinne Saulpic, Françoise Tissier, Sophie Tissier, Christine Sedano, Dr Olivier Soulier, Riwan Tromeur, Marilyn Videau , Dr Edouard Broussalian, Dr Louis Fouché, David Pliquet, Sébastien Recchia, Dr Christine Spitz, Dr Violaine Guérin, Julien Di Gregorio, Dr Alexandra Henrion Caude, Alexandra Carrasco-Rahal, Michel Rosenzweig, Amina Laidi, Dr Mike Yeadon, Jean-Dominique Michel, Dr Claire Delval, Ariane Bilheran, Marymi Juton, Jennifer Goffaux, Dr Henri Kotobi, Christophe Decerf, Naïri Reiss, Marie-Noëlle Balet, Martine Aymé, Jeanne-Marie Chevallier, Alain Schollaert, Jean-Pierre Moreau, Caroline Bouffard, Jean-Baptiste Potier-Morel, Jean-Paul Codaccioni, Monique Walter, Me Nuria Iturralde, Oulena Magomedova, Marina Lesur, Patricia Folgado, Sonia Amari, Sabine Perivolas, Anne Guyonnard-Granotier, Dr Dominique Jaulmes, Dr Pierre Popowski, Isabelle Martin, Rachel Bossard, Alice Gosserez, Dr Anne Samouel, Valérie Cassuto, Véronique Boy, Marie-Charlotte Leiber-Vaudolon, Me Joëlle Verbrugge, Mickaël Aubin, Marielle Avrillon (orthophoniste), Béatrice Nioucel, Marie Line Chiva, Dominique Petit, Christophe Turgis, Christelle Haraux, Victoire Davaine-Chevaux, Maurine Labarthe, Sophie Senellart, Marie-Odile Caffier-Kerherve, Sophie Clouzeau, Claire Harlez, Thierry Gauthier, Samia Tigha, Mathieu Goldstein, Bao Xiong, Gaëlle Cin, Nathalie Travers, Ivan Gauthier, Marie-Christine Jené, Claire Gallard, Mathilde Pflieger, Sylvie Pfender, Dr Thierry Gourvénec, Dr Anna Gregorova, Lamis Al Akhdar , Marie-Odile Caffier-Kerhervé, Annabel Arzalier, Dominique Revault d’Allonnes, Florianne Joudon, Stéphanie Peiffert, Christiane Vidal, François Arquez, Marie Michelot, Julien Marty, Habib-André Fontanel, Céline François, Anne Dorado, Géraldine Ramblière, Catherine Bessaguet, Maryline Gilliot, Stéphane Henry, Céline Arnal, Joelle Donnez , Audrey Cuisinier , Christine Goldie Català, Eva Di Battista (CollectifParents2021HauteVienne), Dr Michel Boudet, Aurore Ogor, Hélaine Charbonnier, Pascale Hamm, Gérard Dominique Jore, Alena Jacob – Vencovska, Semiha Onal Yilmaz, Elin Ekeberg Vanessa Du Prez, Fabienne Brebion, Dr. Frédérique Giacomoni, Ingrid Boymond, Blandine Damour, Reza Moghaddassi, Carlos Salvador, Fabienne Collinet, Beatrice Wright Mann, Raymonde Guerois, Linda Didier, Nathalie Bartholomé, Antonella Church, Yannick Suteau, Claudine Zugay, Siham Revel , Linda Ferroum, Martine Farvaque, Renaud Colombier, Aline Kremel, Dr Henry Boret, Géraud Hannoteau, Martine Delmas , Carole Tardy , Nadine Lamerat , Stéphane Genoux,, Nicolas Dussaucy, Lindy Mahe, Catherine Tierce, Fabienne Picart, Gina Girard , Marie Ngomo, Annick Harlé, Dr Isabelle Donot, Arnaud Le Roux, Antoine Féron, Nathalie Klein (pharmacienne), Nathalie Michel, Dr Line Cabot, Dr Olivier Jourdan, Rimma Vaurs, Marianne Cassiau (ostéopathe) , Dr Dominique Eraud (Fondatrice du Colloque Ecomédecine, d’Intelligence Verte et de la CNMSE), Nadège Maerten, Corinne Darlavoix, Laurence Béchet,Sylvie Laberibe(sage-femme), Pascale Collino, Dr Anne Catherine Martin, Laurence Monteil., Beatrice Stantina, Chrystel Rostaing, Dr Martine Wonner (députée), Henriette Torrentà, Dr Christine Arnaud, Dr Pamela Dugain , Patrick Bouygues, Marie-France Mao, Caroline Chenet (directrice d’ALSH), Eric Saintilan, Caroline Borio, Betty-Laure Vandendriessche, Jean-François Coffin, Irène Granjard , Patrick Berthou, Elena Mateo, Sacha Denoy, Jacques Elie Chabert, Agnès Mallet, André Lavaud, Angélique Larkin, Annelaure Crestot, Anne-Lise Masson, Antony Renard, Dr Benjamin Guy, Brigitte Le Calvez, Carole Vanoeteghem d’Ursel, Carolyn Dunning, Catherine Jore-About, Catherine Malherbe, Philippe Malherbe, Catherine Montanier, Cédric Caillerez, Céline Goureau, Charles-Antoine Winter, Clara Gervillers, Chrstine Dieu, Chrstine Pomer, Christine Rivoire, Clotilde Amourous, Claude Bougrat, Odile Bougrat, Danielle Bailles, David Kony, Delphine Chrétien, Dr Delphine Rive, Dorothée Serres, Dr Eric Saban, Etienne-Azad Tchalikian, Florence Albouy, Florence Bigarade, François Depardieu, Frédéric Barbier-Damiette, Frédéric Teste, Georges Canela, Gérard Knibbe, Lieny Knibbe, Ghislaine Dieu, Ghizlaine Ghallab-Courson, Dr Gisèle Romero, Hélène Dauvilaire, Hélène Duhoo, Isabelle Henon, Isabelle Lemaire, Lorraine Dahmani Le Floch, Ludovic Thepot, Maité Vitris, Dr Marc-Louis Maine, Dr Marie Vouzelaud, Marie-Anne Morien, Marie-Odile Lamirand, Dr Marie Fabre Grenet, Marjo Morin, Martine Crestot; Mauro Armanino, Nadia Abès, Nathalie Potier, Pascale Hamon, Patricia Florent, Patricia Thomas, Patrick d’Ursel, Peggy Hanel, Philippe Durand, Richard Faitg, Sabine Starostka, Sandrine Costarramone, Sandrine Lafarge, Sandy Ballon, Sophie Libert Dath, Sophie Viéville, Sylvie Dupèbe, Thomas Guerry, Thomas Riché (kinésithérapeute), Dt Valérie Dubreuil, Vanessa Spriet, Véta Aslanyan, Vincent Aslanyan, Dominique Chevaux, Michèle Saulou, Brigitte Santoro, Olivier Vautey, Dr Paul Bousquet, Dr Catherine Camaret, Dr Robert Boisselet, Dominique Chane-To, Jeanne Ayache, Philippe Autrive, Marie-Laure Mer, Annita Caron, Dr Guy Londechamp, Lucie Roost, Sylvie Saint-Agne, Olivia Lejeune, Virgine Belleinguer, Chloé Delaigues, Emilie Gay, Nelly Violette, Manolita Héraud Caingnard, Bernadette Guiffard, Hélène Le Métour, Sophie Monneret, Yannick Baden, Dr Alexandre Renard, Fabrice Bisou, Christiane Guillaume, Nadine Blanc, Jean-Olivier Lods, Margreth Poreyko, Natalia-Micaela de Torquemada, Me Philippe Autrive, Maryvonne Venancio, Nadia Vasseur, Clotilde Le Grand, Agnès Curcio, Jean Cherel, Julia Marie, Alice Giboire, Isabelle Levy Petit, Annalisa Ruffino, Adriano Frigerio, Béatrice Le Barillec, Nathalie Guyot, Claire Commeau, Stéphanie Couffignal, Sabine Aumoine, André Gex, Nadine Lamerat, Virginie Alauzun, Méryl Bousseau, Guillaume Sabatier, Virginie Guesdon, Sabrina Remond, Veronica Frigerio, Jean-Claude Massé, Oxana Villa, Claudio Ruffino, Virginie Rancien, Marie Plon, Marie-Claude Stophe, Yoann Maetz, Nathalie Lefebvre, Lionel Brot, Aude Nollet, Jocelyne Santos, Joël Triquet, Wanda Triquet, Catherine Saladino, Marie-Laure Moal, Dr Florence Lair, Alison Guionet, Sabine Lecomte, Marcelle Goerghebeur, Isabelle Thomas-Ros…

  • Pour ajouter votre signature à la liste, envoyez un mail à : nonvaccinenfants@protonmail.com  

APPEL NATIONAL 19 juin

MARCHE CITOYENNE POUR LA LIBERTE

RDV 14h à la fontaine des Innocents. Place du Bellay Châtelet Les Halles.

Défendons la vie, protégeons nos enfants et refusons

l’état d’urgence permanent
les thérapies géniques
les masques
le pass-sanitaire
le QR code
l’identification numérique

La Parole sera donnée à tous les collectifs

Nous ne sommes pas politisés, nous sommes des citoyens engagés et contestataires de la politique sanitaire. Nous voulons retrouver toutes nos libertés et préserver notre immunité innée.